🔴 COMMUNIQUÉ [ AFRIQUE – SOLIDARITÉ AVEC LA JEUNESSE AFRICAINE AU NIGÉRIA 🇳🇬 ]

🔴 COMMUNIQUÉ LDNA
[ AFRIQUE – SOLIDARITÉ AVEC LA JEUNESSE AFRICAINE AU NIGÉRIA 🇳🇬 ]

Les jeunesses africaines sont en mouvement actuellement sur le continent africain c’est indéniable !
Le Nigéria ne fait pas exception et pour cause les jeunes nigérians sont à bouts et plutôt que subir ils prennent les choses en main et se mobilisent pour une revendication cruciale les concernant : ils exigent la suppression ni plus ni moins du Sars !

Sous le hastag #EndSars ils organisent leur contestation qui prend de plus en plus d’ampleur dans tout le pays.
Le Sars est une unité de police Spéciale de repression des vols et des braquages.
Sauf que cette unité de police a tout d’une faction de criminels en uniformes qui portent atteinte aux droits humains, par des violences et brutalités policières à outrance visant principalement les jeunes et les pauvres.
Dans le courroux de la jeunesse nigériane, le récent assassinat présummé d’un jeune par ces Sars, a mis le feux aux poudres d’un baril de colères et frustrations trop longtemps accumulées.

Depuis rien ne saurait freiner leur contestation de Révolte !
De son côté la présidence Muhammadu Buhari parle de réformer la police.
Une molle réaction des instances dirigeantes qui n’est pas satisfaisante, car en 2018 où il y avait déjà eu des mobilisations pour le même motif, la fausse solution de réformer la police avait déjà mise sur la table, pour le résultat où rien ne s’est amélioré mais a au contraire empiré.
Les revendications actuelles ne se laissent pas endormir cette fois ci , c’est la dissolution du Sars qui est exigé , rien de moins !

Nous la Ligue de Défense Noire Africaine, la LDNA, en tant que mouvement panafricain nous soutenons pleinement les revendications éminemment justes de la jeunesse nigérianne, nous nous tenons à leurs côtés ainsi que leurs organisations militantes.
Ces violences et brutalités policières sont innaceptables et doivent cesser définitivement dans les plus brefs délais !

Que ce soit aux Etats-Unis, dans la Caraïbe, en France, en Belgique, au Royaume Uni, en Afrique partout nos droits humains dont celui de premier de vivre, doivent être respectés.
En Afrique les corps habillés se doivent d’être au service de l’interêt général et collectif des populations et non l’inverse.
Cette exemplarité est le gage d’un Etat allant dans la bonne direction et la bonne gouvernance dans le soucis de son peuple.
Le mode des polices occidentales, brutales et extrêment violentes envers leurs concitoyens pour des motifs discriminatoires ethnohiérarchistes ou parce qu’ils revendiquent des droits ou expriment un désaccord est le symptôme criant de pays intrinsèquement malades. En aucuns cas ce model ne doit absolument pas être dupliqué dans les pays africains.

La LDNA demande aux autorités du Nigéria de prendre instamment leurs responsabilités et d’entendre le cri et les doléances de sa jeunesse.
Dans le cas contraire elles seront comptables des conséquences qui en découleront.
Nous lançons également un appel aux autres organisations militantes panafricaines et à toutes les communautés africaines et afro descendantes où qu’elles soient dans le monde de soutenir la jeunesse nigériane.

#EndSars !

La LDNA

Laisser un commentaire