février 26, 2024

MALI 🇲🇱 : L’ARMÉE TERRORISTE FRANÇAISE TUE 19 CIVILES DANS UNE FRAPPE AÉRIENNE CE MARDI 5 JANVIER

0

MALI 🇲🇱 : LA FRANCE ANNONCE UNE FRAPPE SUR DES DJIHADISTES, DES VILLAGEOIS PARLENT DE VICTIMES CIVILES.

L’armĂ©e française a annoncĂ© avoir Ă©liminĂ© des dizaines de djihadistes, le 3 janvier dernier. Certaines sources locales citĂ©es par l’AFP Ă©voquent, quant Ă  elles, des victimes de tirs venus d’un appareil non-identifiĂ© lors d’un mariage. Au lendemain de la mort de deux soldats français, plusieurs personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es dans le centre du Mali ; l’armĂ©e française a annoncĂ© ce 5 janvier avoir frappĂ© des dizaines de djihadistes tandis que des villageois et une association locale parlaient de civils atteints par un appareil non-identifiĂ© lors d’un mariage. Les messages ont prolifĂ©rĂ© sur les rĂ©seaux sociaux depuis dimanche 3 janvier sur les Ă©vĂ©nements survenus dans le village de Bounti, dans le centre du Mali, un des principaux foyers de violence de cette rĂ©gion plongĂ©e dans la tourmente. Des villageois interrogĂ©s par l’AFP ont Ă©voquĂ© des tirs venus d’un hĂ©licoptère non-identifiĂ© selon eux lors d’un mariage, qui auraient fait jusqu’Ă  une vingtaine de morts.

Cela] a été le sauve-qui-peut. Je me suis retrouvé en brousse mais j’ai perdu deux frères», a dit Ahmadou Ghana, un témoin du drame, auprès de l’AFP. En tout, 19 personnes ont été tuées et plusieurs autres gravement blessées, a-t-il ajouté. «Nous avons été surpris par l’intensité de la frappe. L’hélicoptère volait très bas, au point qu’on croyait qu’il allait survoler le village», a abondé Mady Dicko, un autre témoin. Dès le 3 janvier, Tabital Pulakuu, une association pour la promotion de la culture des Peuls, une des ethnies maliennes, a fait état d’une «frappe aérienne (ayant) coûté la vie à une vingtaine de personnes civiles au moins» au cours d’un mariage. «Il ne peut y avoir de doutes et d’ambiguïté, il n’y avait pas de mariage.

Source : AFP

La ligue de défense noire africaine ( LDNA ) CONDAMNE FERMEMENT L’ASSASSINAT LÂCHE ET IGNOBLE DE 19 CIVILES MALIENNES DANS UNE FRAPPE DE L’ARMÉE TERRORISTE FRANÇAISE CE MARDI 5 JANVIER.Nos sincères condoléances aux familles des victimes.

Laisser un commentaire