HISTOIRE AFRO : ANTON était un caudillo noir qui se distinguait par sa bravoure

HISTOIRE #AfroDeHoy. ANTON.


Le mercenaire Miguel Cabello Balboa (1535-1608), raconte qu’Antón était un caudillo noir qui se distinguait par sa bravoure, sa bravoure, sa corpulence et sa ruse. Il faisait partie de l’équipage du navire qui se déplaçait du Panama au Pérou et qui a fait naufrage au large de la côte équatorienne; Ainsi, dix-sept Noirs et six Noirs, dont Illescas, ont profité de l’occasion pour fuir et quitter leurs maîtres et, selon Cabello, ces Africains auraient intimidé, déplacé et plus tard soumis les indigènes Niguas et Campaces de leurs propres terres.

On dit qu’Antón s’est battu contre ces colonies indigènes, causant la mort de six noirs et de quelques indigènes, sa renommée s’est étendue et il a réussi à régner sans résistance, jusqu’en 1555 dans une nouvelle révolte indigène 4 noirs sont morts, y compris leur chef. L’histoire de l’Équateur, se souvient de lui comme du premier chef marron, c’est-à-dire un rebelle asservi qui a réussi à garder sa liberté dans des endroits relativement sûrs comme dans les soi-disant palenques ou quilombos.

Source: infoconadecafro

#LigueDeDéfenseNoireAfricaine

Laisser un commentaire