LA SOUFRIÈRE DE ST VINCENT ET DES GRENADINES EST ENTRÉ EN ÉRUPTION

Depuis ce vendredi 9 avril 2021 le volcan de La Soufrière à St Vincent et les Grenadines situé au sud de l’arc caribéen est entré en éruption de façon retentissante !
Ce volcan endormi depuis plus de 40 ans avait commencé à se réveiller au mois de décembre de l’année dernière en 2020 pratiquement au même moment où un autre volcan celui de la Montagne Pelée en Martinique a commencé lui aussi à donner des signes d’inquiétudes.
La Soufrière de St Vincent et les Grenadines se trouve sur l’île principale de St Vincent, il est un des volcans du bassin caribéen réputé pour avoir déjà été meurtrier dans le passé.

L’Alerte Rouge a été déclenchée dans la journée du jeudi 8 avril avec l’ordre donné aux populations situées dans les Zones Rouge et Orange d’évacuer de leur domicile immédiatement. Des centres d’abris d’urgence ont également été activés.
Le pays était placé en alerte orange volcanique depuis le mois de décembre 2030.
Des milliers de personnes par les routes, ou par la mer en bateau ont dû fuir dans l’urgence. Mais tout le monde n’avait pas eu le temps d’évacuer.

Ce vendredi 9 avril au matin les choses se sont accélérées, à 8h41 une éruption explosive a débuté au volcan, déclenchant ainsi l’éruption de La Soufrière de Saint-Vincent et les Grenadines .
Un panache de cendres est monté jusqu’à 20 000 pieds en direction de l’Est.
Des panaches de cendres ont été observés jusqu’à 8 km.

Des cendres ont commencé à tomber sur les flancs du volcan et des communautés environnantes, notamment Chateaubelair et Petite Bordel. Certains sont allés au large et ont même atteint l’observatoire à Belmont.
Des personnes vivant dans le couloir nord-ouest ont signalé de lourds panaches de fumée provenant du volcan.
Une chute de cendres a même été enregistrée à l’aéroport international d’Argyle situé dans le sud de St Vincent, dans la zone Verte en principe la moins exposée.

Puis à 14h45 une seconde explosion s’est produite et le panache de cendres très important et très dense était cette fois visible depuis Kingstown la capitale de St Vincent située au sud de St Vincent.
Et à 18h35 il y a eu une troisième explosion avec un panache de cendres toujours aussi impressionnant.

D’autres îles de la Caraïbe commencent elles aussi à être impactées par l’éruption en cours.
Le Barbados Met Services a signalé que de légères chutes de cendres étaient attendues dans les prochaines heures à Barbade.
Sainte-Lucie et Grenade pourraient également connaître des chutes de cendres dans les heures à venir.

Le panache de cendres au sol peuvent provoquer une gêne chez les personnes souffrant de maladies respiratoires et auront un impact sur les ressources en eau.
Á cette heure l’éruption fait des milliers de sinistrés à St Vincent.
Plusieurs îles de la Caraïbe sont prêtes à porter secours aux populations de St Vincent et des Grenadines.
Dès vendredi après-midi le Venezuela par le biais de son ministre aux Affaires étrangères Jorge Aerazza a fait savoir que dans les prochaines heures, le Venezuela enverra des fournitures humanitaires et des experts en risques pour coopérer aux efforts d’évacuation préventive et de réinstallation des citoyens de St Vincent et des Grenadines.
Jorge Aerazza a indiqué par ailleurs que les pays membres de ALBA sont en alerte également pour coordonner le soutien nécessaire.

L’éruption qui est en cours est loin d’être terminée. Á St Vincent le géologue Richard Robertson a signalé que le processus peut durer plusieurs semaines et que les explosions qui ont eu lieu ce 9 avril bien que déjà impressionnantes ne sont pas encore les plus grosses ni les plus grandes.
La population de St Vincent et des Grenadines sont loin d’en avoir fini avec le volcan.

Emmanuelle.B

Laisser un commentaire

10/04/2021