🔮FLASH INFO : TCHAD đŸ‡čđŸ‡© LE MAUVAIS DICTATEUR PRÉFÉRÉ DE MACRON EST MORT !

Le prĂ©sident du Tchad, Idriss DĂ©by, est mort des suites de blessures reçues au front face au rĂ©volutionnaire pour l’alternance et la concorde au Tchad ( LE FACT ) 

Un conseil militaire dirigé par un de ses fils, Mahamat Idriss Déby Itno, général quatre étoiles à 37 ans et commandant de la garde présidentielle, est chargé de le remplacer.

Le prĂ©sident tchadien, Idriss DĂ©by Itno, au pouvoir depuis trente ans, est mort, mardi 20 avril, des suites de blessures reçues au front ce week-end, a annoncĂ© le porte-parole de l’armĂ©e, le gĂ©nĂ©ral Azem Bermandoa Agouna, dans un communiquĂ© lu Ă  l’antenne de TV Tchad. Il venait d’ĂȘtre rĂ©Ă©lu pour un sixiĂšme mandat.

« Le prĂ©sident de la rĂ©publique, chef de l’Etat, chef suprĂȘme des armĂ©es, Idriss DĂ©by Itno, vient de connaĂźtre son dernier souffle en dĂ©fendant l’intĂ©gritĂ© territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le dĂ©cĂšs ce mardi 20 avril 2021 du marĂ©chal du Tchad », rapporte le communiquĂ©. Un conseil militaire dirigĂ© par un de ses fils, Mahamat Idriss DĂ©by Itno, gĂ©nĂ©ral quatre Ă©toiles Ă  37 ans et commandant de la garde prĂ©sidentielle, est chargĂ© de le remplacer. « Le conseil s’est aussitĂŽt rĂ©uni et a promulguĂ© la charte de transition », a ajoutĂ© le gĂ©nĂ©ral Azem Bermandoa Agouna.

Versions divergentes sur les combats

M. DĂ©by, ĂągĂ© de 68 ans, militaire de carriĂšre qui s’est emparĂ© du pouvoir en 1990 Ă  l’issue d’un coup d’Etat, promu au rang de marĂ©chal en aoĂ»t dernier, venait d’ĂȘtre rĂ©Ă©lu avec 79,32 % des suffrages exprimĂ©s, selon des rĂ©sultats provisoires Ă©noncĂ©s lundi soir par l’instance Ă©lectorale nationale.

AssurĂ© de remporter la prĂ©sidentielle, le marĂ©chal Idriss DĂ©by a fait campagne principalement sur la « paix et la sĂ©curité », dont il dit ĂȘtre l’artisan, dans son pays mais aussi dans une rĂ©gion tourmentĂ©e : le Tchad, enclavĂ© entre la Libye, le Soudan et la Centrafrique, entre autres, est un contributeur de poids Ă  la guerre contre les djihadistes au Sahel, en projetant des troupes aguerries jusqu’au Mali et parfois au Nigeria.

Lire aussi Au Tchad, réélection sans surprise pour un sixiÚme mandat du président Idriss Déby

Des ministres et des officiers de haut rang avait rapportĂ©, lundi, que le chef de l’Etat s’était rendu ce week-end sur le front opposant son armĂ©e Ă  une colonne de rebelles. L’armĂ©e tchadienne affirmait avoir tuĂ© plus de 300 personnes dans le camp des rebelles, qui mĂšnent une incursion depuis huit jours dans le nord du pays. Assurant que la situation Ă©tait sous contrĂŽle, l’armĂ©e reconnaissait avoir perdu cinq militaires dans des combats. Le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) avait lancĂ© son offensive depuis ses bases arriĂšre en Libye le 11 avril, jour de l’élection prĂ©sidentielle.

De leurs cĂŽtĂ©s, les rebelles avaient assurĂ© s’ĂȘtre rendus maĂźtres du Kanem, oĂč se sont dĂ©roulĂ©s les combats. Surtout, ils avaient affirmĂ©, dans un communiquĂ©, que M. DĂ©by avait Ă©tĂ© blessĂ©, mais l’information n’avait pas Ă©tĂ© confirmĂ©e de source officielle, l’accĂšs aux zones de combat Ă©tant interdit.

LDNA PRESSE

LIGUE DE DÉFENSE NOIRE AFRICAINE

Laisser un commentaire

20/04/2021