BURKINA FASO đŸ‡§đŸ‡« : 138 MORTS DANS UNE ATTAQUE TERRORISTE

Burkina Faso : une attaque, la plus meurtriĂšre depuis 2015, fait une centaine de morts Dans le nord du Burkina Faso, plus de 138 civils ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans la nuit de vendredi Ă  samedi dans l’attaque la plus meurtriĂšre enregistrĂ©e depuis le dĂ©but des violences jihadistes en 2015.


138 MORTS AU BURKINA FASO

L’Afrique est de nouveau endeuillĂ©e cette fois au Burkina Faso en raison de la barbarie humaine !
Selon le bilan provisoire des autoritĂ©s burkinabĂ©s au moins 138 civils ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans la nuit de vendredi soir Ă  samedi dans deux attaques dans le nord du Burkina Faso, en rĂ©gion frontaliĂšre avec le Mali, soit l’Ă©pisode le plus sanglant survenu au Burkina Faso depuis le dĂ©but d’une vague de violences djihadistes en 2015.

Les deux attaques se sont produites Ă  quelques heures d’intervalle , elles ont dĂ©butĂ©es Ă  2 heures du matin dans la localitĂ© de Solhan, petite ville situĂ©e Ă  une quinzaine de kilomĂštres de Sebba, chef-lieu de la province de Yagha (prĂšs de la frontiĂšre malienne).
En plus du bilan humain élevé des maisons et le marché ont été incendiés.
Un deuil national de 72 heures, débutant à minuit le samedi 5 juin a été décrété par le Président de la République du Burkina Faso.


Nous adressons nos condoléances attristées à la population du Burkina Faso et nous lui témoignons notre solidarité dans ces moments douloureux.

Nous espĂ©rons Ă©galement vivement qu’il ne s’agit pas lĂ  d’une Ă©niĂšme pitoyable tentative de dĂ©stabilisation de la rĂ©gion du Sahel en reprĂ©sailles Ă  l’encontre des populations africaines qui ne veulent plus subir l’occupation militaire de l’armĂ©e française. Car le timing de ces attaques ciblĂ©es nous interroge.
C’est Ă  dire qu’en frappant au Burkina Faso, un pays frĂšre nous craignons que ce ne soit lĂ  une cruelle tentative dĂ©sespĂ©rĂ©e de mettre au pas les populations du Mali et de la RĂ©publique Centrafricaine qui ont entamĂ© leur processus de libĂ©ration du joug colonial français.
Une mesure punitive de rétorsions sanguinaire et lùche à la fois pour affaiblir les résistances des populations africaines qui ne veulent plus vivre sous domination coloniale et mais également un éniÚme procédé de manipulation pour faire les populations se diviser entres elles et se dresser les unes contre les autres.
Si tel est le cas nous prévenons tout de suite nous ne laisserons pas faire.

Aussi c’est la raison pour laquelle nous appelons toutes les populations africaines Ă  ĂȘtre solidaires avec le peuple du Burkina Faso dans cette terrible Ă©preuve.
Nous appelons Ă©galement la population française Ă  exiger de ses Ă©lites et de ses 9dirigeants qu’ils cessent ce pillage Ă©hontĂ© du continent africain qui n’a que trop durĂ© depuis plusieurs siĂšcles et que ces relations malsaines de dominant-dominĂ© cesse une bonne fois pour toute.
La Barbarie terroriste ne stoppera pas la vĂ©ritable LibĂ©ration des populations africaines du joug colonial, c’est une certitude !
Aussi Paris devrait songer Ă  changer son fusil d’Ă©paule pour commencer Ă  enfin se montrer respectueux du continent mĂšre de l’humanitĂ©.

Nous réitérons nos solidarités fraternelles au Burkina Faso et à toute les populations africaines.

La LIGUE DE DÉFENSE NOIRE AFRICAINE 

Abonnez-vous Ă  presse LDNA

06/06/2021