lundi, septembre 20, 2021
Google search engine
HomePresseA LA UNELe différend familial dégénère, un homme abattu par un policier

Le différend familial dégénère, un homme abattu par un policier

Le différend familial dégénère, un homme abattu par un policier à La Talaudière

 

Les fonctionnaires ont tenté d’utiliser un pistolet à impulsions électriques, mais il n’a pas fonctionné. « Un seul coup a été tiré », a précisé le procureur de la République.

Les faits se sont produits, ce lundi 9 août, aux alentours de 20 heures, dans un petit logement situé au rez-de-chaussée, place du 14-Juillet. Le couple n’était pas connu pour des antécédents de violences conjugales ou intrafamiliales. Photo Progrès /Hélène JAFFIOL

Les faits se sont produits, ce lundi 9 août, aux alentours de 20 heures, dans un petit logement situé au rez-de-chaussée, place du 14-Juillet. Le couple n’était pas connu pour des antécédents de violences conjugales ou intrafamiliales. Photo Progrès/Charly JURINE

Les faits se sont produits, ce lundi 9 août, aux alentours de 20 heures, dans un petit logement situé au rez-de-chaussée, place du 14-Juillet. Le couple n’était pas connu pour des antécédents de violences conjugales ou intrafamiliales. Photo Progrès/Charly JURINE

 

Tout commence par un appel au 17, lundi 9 août, en soirée. Une femme qui habite place du 14-Juillet, à La Talaudière, demande l’intervention d’un équipage de police.

Son compagnon, âgé d’une quarantaine d’années, originaire du Togo, est très agité. Selon nos informations, il aurait été aux urgences psychiatriques le matin même des faits avant de sortir de lui-même.

Elle appelle alors son fils né d’une précédente union pour qu’il vienne en aide.

Il s’approche des policiers avec un couteau

Mais à son arrivée, la situation se dégrade. Son conjoint se montre de plus en plus agité, si bien qu’avec son fils elle se retrouve obligée de l’enfermer dans l’appartement. Et demande l’intervention de la police.

À leur arrivée, les fonctionnaires entendent des cris et tentent de parlementer avec le quadragénaire. Sans succès. Ce dernier s’empare d’un long couteau tranchant et s’avance vers les policiers, visiblement déterminé.

« Il a touché au bras l’un des fonctionnaires »

Les fonctionnaires tentent d’utiliser un pistolet à impulsions électriques mais cela ne fonctionne pas et l’individu n’est pas neutralisé.

L’homme continue à s’avancer avec le couteau : « Il a touché au bras l’un des fonctionnaires », indique une source proche de l’enquête.

C’est à ce moment qu’un autre policier, avec une vingtaine d’années d’expérience,  a fait usage de son arme à feu.

En dernier ressort, un policier fait usage de son arme. « Un seul coup a été tiré », précise le procureur adjoint, André Merle, qui s’est rendu sur les lieux dans la soirée. L’homme s’effondre, touché mortellement. Son décès est constaté par les pompiers qui interviennent sur place.

« La police scientifique est intervenue sur les lieux et l’IGPN a été saisie », poursuit le procureur. La police des polices devra examiner les circonstances de l’intervention de l’équipage issu de la DDSP de Saint-Étienne.

« La compagne et son fils vont être auditionnés dans la nuit », souligne, par ailleurs, André Merle.

Ce dénouement tragique intervient à peine deux jours après une course-poursuite dans le centre-ville de Saint-Étienne alors qu’un homme venait de tirer sur les policiers.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :