lundi, septembre 20, 2021
Google search engine
HomeActualités🔴NÉGROPHOBIE : METZ. » SALE N*GRE » : UN HOMME...

🔴NÉGROPHOBIE : METZ. » SALE N*GRE » : UN HOMME D’ORIGINE MAGHRÉBINE AGRESSE UN VOISIN AVEC UN COUTEAU.

🔴NÉGROPHOBIE : METZ. » SALE N*GRE » : un homme d’origine maghrébine agresse un voisin et le poursuit avec un couteau.


image d’illustration 

Moselle Agression raciste à Metz : ivre, il s’en prend à un voisin et le poursuit avec un couteau
En situation irrégulière, ce Nord-Africain en état d’ivresse n’a pas réfléchi lorsqu’il a insulté un riverain qu’il a ensuite menacé d’un couteau. Résultat : il écope de 4 mois de prison avec obligation de quitter le territoire. En France depuis 2016, il attend un enfant de sa femme, une Française épousée en juillet.
C’est une histoire de violences sur fond d’insultes à caractère raciale commises par un individu qui n’a pas vraiment réfléchi avant d’agir.

LA NÉGROPHOBIE EST UNE ABOMINATION QUE NOUS CONDAMNONS FERMEMENT ET SÉVÈREMENT.

Dire non à la Négrophobie.

Il faut d’urgence mettre en place un dispositif législatif et sociétal efficace afin de lutter contre toutes les formes de négrophobie qui resurgissent avec force.
La négrophobie se construit sur un échafaudage de haines, de confusions, de préjugés et de généralisations. Depuis des siècles, la négrophobie nous poursuit, comme une haine ancestrale.
Insultes, tags, menaces , attaques physiques, assassinats et glorification des esclavagistes, colonialistes, le nombre d’agressions négrophobes, qu’elles soient physiques ou verbales, ne cesse d’augmenter depuis le début du 21e siècles. Et qu’on ne s’y trompe pas: la négrophobie n’est pas seulement le problème des noirs. Le laisser s’installer davantage notre société c’est accepter une violence dont l’histoire a montré qu’elle finit toujours par se retourner contre toutes et tous.

1️⃣-Renforcer la loi. Nous exigeons une tolérance zéro et demandons que lors de la prochaine législature, La Loi n° 90-615 du 13 juillet 1990 visant à réprimer certains actes inspirés par le racisme ou la xénophobie, soit renforcée et améliorée.

2️⃣- Déconstruire les stéréotypes négrophobes.
L’apprentissage du respect de toutes et tous ne peut se faire sans véritables engagements. La mission de l’Ecole Est aussi d’ouvrir les têtes et les cœurs, de réenchanter l’avenir des enfants en combattant les idées reçues, les identités fermé et le discours de haine. Cette mission doit devenir une vraie priorité.

3️⃣- Informer sans complaisance. La Négrophobie est délit. Parfois, il est même un crime. Le rôle de la presse est D’informer le public sans complaisance et de m’ouvrir le débat démocratique. Les médias doivent le faire en prenant leurs responsabilités, car ils ont rôle important à jouer pour dénoncer l’inacceptable.
Cela doit se faire par des articles, tribunes éditoriaux, des prises de position sans concessions et qui évitent la justification ou la banalisation de l’inacceptable. Les journaux doivent aussi clairement refuser toutes insultes leurs pages web.
Il est temps d’agir. Ensemble.

 

Source : https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers-justice/2021/08/13/ivre-il-insulte-un-voisin-avant-de-le-menacer-avec-un-couteau

 

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :