lundi, septembre 20, 2021
Google search engine
HomeActualitésPolitiqueDROIT DE RÉPONSE :La ligue de défense noire entend faire usage de...

DROIT DE RÉPONSE :La ligue de défense noire entend faire usage de son droit de réponse conformément à l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881

DROIT DE RÉPONSE

La ligue de défense noire entend faire usage de son droit de réponse conformément à l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881 dès lors qu’elle et ses partisans sont directement mis en cause dans les médias et la presse écrite.

Pour répondre aux accusations dont elle fait l’objet à la suite d’une agression raciste qui a eu lieu à Val de Reuil dans l’Eure.

A la suite d’un différent entre enfants, des membres de la communauté kurdes ont cherché à en découdre physiquement à la famille d’origine africaine qui ne s’est pas laissée faire.

C’est alors que d’autres membres de la communauté kurdes sont allés défiler en masse en pleine nuit dans les rues pour «casser du noir», avec leur drapeau du PKK (formation politique armée originaire d’Asie du sud et du moyen orient considérée comme une organisation terroriste dangereuse par une large partie de la communauté internationale dont l’Union Européenne et par conséquent par la France également).

Plus précisément, ils défilaient dans les rues en pleine nuit, armés et hurlant « où sont les noirs », prêts à en découdre physiquement; ce entourés et escortés par des CRS.

La Ligue de défense noire africaine (LDNA) qui lutte au quotidien contre toutes les formes de discrimination s’est rendue sur place afin de comprendre la situation et les raisons pour lesquelles la commune et son représentant ne prenaient aucune mesure.

En dépit des demandes de la LDNA soucieuse de trouver une solution d’apaisement, le maire a refusé de recevoir ses représentants et valide le défilé raciste qui a eu lieu dans sa ville.

Les partisans de la LDNA se sont donc rendus à la mairie et sur le parvis où le maire s’est retrouvé enfariné.

Contrairement à ce qui a été soutenu par les représentants de la ville, aucune agression physique n’a été commise par un partisan de la LDNA sur les représentants de la  » vielle de Reuil. »

Les événements qui se sont produits ont tous été filmés et corroborent le fait qu’aucune infraction pénale n’a été commise par la LDNA.

Ainsi, lorsque Madame Fatima BENEMARA prétend qu’elle a été agressée physiquement et qu’elle aurait 3 jours d’ITT, il s’agit de diffamation.

La LDNA tient à la disposition de toutes les autorités l’ensemble des vidéos afin de rétablir la vérité.




Ensemble tout est possible
La ligue de défense noire Africaine

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :