mardi, septembre 27, 2022
Google search engine
HomeActualitésUrgent ! La Banque centrale des Pays-Bas (DNB) reconnaît le rôle important...

Urgent ! La Banque centrale des Pays-Bas (DNB) reconnaît le rôle important qu’ont joué ses premiers dirigeants dans l’esclavage

Mémoire de l’esclavage: la Banque centrale des Pays-Bas fait son mea culpa

Après les grandes entreprises britanniques, la Banque centrale des Pays-Bas (DNB) reconnaît le rôle important qu’ont joué ses premiers dirigeants dans l’esclavage, comme le montre une enquête indépendante.

C’est une des conséquences du mouvement Black Lives Matter. La Banque centrale des Pays-Bas dit regretter profondément le rôle important joué, par beaucoup de ses premiers dirigeants dans la traite des esclaves au 19e siècle.

Si l’on en croit une enquête indépendante menée sur les premières années de l’institution, les Hollandais ont pris part au système esclavagiste mondial à partir du 17e siècle, jusqu’à 1814. Date à laquelle la traite transatlantique a été abolie par les Pays-Bas, l’année même où la Banque centrale a été fondée.

Une partie des fondateurs de la Banque ont, en effet, bénéficié de la traite des esclaves. Onze des 17 premiers investisseurs possédaient des plantations dans les colonies d’outre-mer des Caraïbes et d’Amérique du Sud où des esclaves étaient exploités.

Toujours selon l’enquête, certains dirigeants de la Banque centrale des Pays-Bas ont, même, œuvré contre l’abolition de l’esclavage. Au-delà de la reconnaissance des faits, la banque néerlandaise pourrait aller encore plus loin. Elle va tenter d’établir si des excuses ou une forme d’indemnisation seraient justifiées.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :