jeudi, septembre 29, 2022
Google search engine
HomeActualitésUkraine : Kiev est prêt à discuter d'un cessez-le-feu avec Moscou, selon...

Ukraine : Kiev est prêt à discuter d’un cessez-le-feu avec Moscou, selon le porte-parole de Zelensky

Ukraine : Kiev est prêt à discuter d’un cessez-le-feu avec Moscou, selon le porte-parole de Zelensky

Plus d’un jour après le lancement d’une opération militaire russe en Ukraine, le porte-parole du président ukrainien, cité par RIA et Reuters, a déclaré que Kiev acceptait de discuter d’un cessez-le-feu avec Moscou. «L’Ukraine est prête à parler de cessez-le-feu et de paix, a déclaré le porte-parole de Zelensky» : c’est ce que rapporte, ce soir du 25 décembre, l’agence de presse RIA Novosti. Selon l’agence Reuters, citant également le porte-parole du président ukrainien, l’Ukraine et la Russie discutent du lieu et de l’heure pour des pourparlers en ce sens.

Plus tôt ce 25 février, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov avait annoncé que Vladimir Poutine était prêt à envoyer une délégation en vue de discuter avec la partie ukrainienne, près de deux jours après le début de l’opération militaire russe en Ukraine. Dmitri Peskov réagissait alors aux propos du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui s’était déclaré prêt à discuter du statut de neutralité de l’Ukraine. «Le président russe Vladimir Poutine a initialement déclaré que le but de l’opération était d’aider les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, notamment en démilitarisant et en dénazifiant l’Ukraine. Et ceci, en fait, fait partie intégrante du statut de neutralité», avait résumé le porte-parole du Kremlin. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé tôt le 24 février une opération militaire en Ukraine, qui vise selon lui à défendre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dont il a reconnu l’indépendance trois jours plus tôt, mais aussi à «démilitariser et de dénazifier l’Ukraine». Cette opération a été dénoncée notamment par la Turquie et les pays occidentaux, dont certains ont déjà annoncé de nouvelles sanctions.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :