samedi, janvier 28, 2023
Google search engine
HomeActualitĂ©sInternational🔮 FLASH INFO: Poutine annonce que la Russie n'acceptera plus de dollars...

🔮 FLASH INFO: Poutine annonce que la Russie n’acceptera plus de dollars ni d’euros pour le gaz russe livrĂ© Ă  l’UE

Poutine annonce que la Russie n’acceptera plus de dollars ni d’euros pour le gaz russe livrĂ© Ă  l’UE

Vladimir Poutine a annoncĂ© que la Russie n’accepterait plus de paiements en dollars ou en euros pour les livraisons de gaz Ă  l’UE, donnant une semaine aux autoritĂ©s russes pour mettre en place le nouveau systĂšme en roubles. «J’ai pris la dĂ©cision de mettre en Ɠuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livrĂ© aux pays hostiles, et de renoncer dans tous les rĂšglements aux devises qui ont Ă©tĂ© compromises», a annoncé le 23 mars le prĂ©sident russe Vladimir Poutine lors d’une rĂ©union gouvernementale, expliquant qu’il s’agissait d’une rĂ©action au gel des actifs de la Russie en Occident.

Contrairement Ă  certains de nos collĂšgues, nous tenons Ă  notre rĂ©putation de partenaire et de fournisseur fiable «Les Etats-Unis et l’UE se sont en dĂ©clarĂ©s en cessation de paiement sur leurs engagements vis-Ă -vis la Russie. Et dĂ©sormais, chacun dans le monde sait [que] les engagements en dollars et en euros peuvent ne pas ĂȘtre remplis. […] Livrer nos produits Ă  l’UE et aux Etats-Unis et recevoir des paiements en dollars, en euros et dans certaines autres devises n’a plus de sens pour nous», a ajoutĂ© le chef d’Etat de la Russie, soulignant que son pays «continuerait certainement Ă  fournir du gaz naturel, conformĂ©ment aux volumes et aux prix et selon les principes de tarification indiquĂ©s dans les contrats conclus prĂ©cĂ©demment». «Contrairement Ă  certains de nos collĂšgues, nous tenons Ă  notre rĂ©putation de partenaire et de fournisseur fiable», a-t-il poursuivi. Le jour-mĂȘme, le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak a Ă©galement assurĂ© que la Russie n’avait jamais utilisĂ© les ressources Ă©nergĂ©tiques comme arme et, qu’encore aujourd’hui, son pays continuait Ă  fournir du gaz Ă  l’Europe, y compris via l’Ukraine, conformĂ©ment Ă  toutes ses obligations. «La Russie n’a rien Ă  voir avec cette situation et n’a en aucune maniĂšre contribuĂ© Ă  la baisse [des volumes] des livraisons des ressources Ă©nergĂ©tiques», a-t-il prĂ©cisĂ©.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :