mercredi, septembre 27, 2023
Google search engine
AccueilActualitĂ©sInternational🔮URGENT ! Le Mali đŸ‡ČđŸ‡± met fin aux accords de dĂ©fense avec...

🔮URGENT ! Le Mali đŸ‡ČđŸ‡± met fin aux accords de dĂ©fense avec la France et ses partenaires europĂ©ens,mettant fin au cadre juridique de l’opĂ©ration Barkhane.

Le Mali met fin aux accords de dĂ©fense avec la France et ses partenaires europĂ©ens,mettant fin au cadre juridique de l’opĂ©ration Barkhane.

À travers cette dĂ©claration [tĂ©lĂ©visĂ©e, faite le lundi 2 mai 2022 par le colonel Abdoulaye MaĂŻga, porte-parole du gouvernement malien], le pouvoir de Bamako dĂ©nonce les accords de dĂ©fense avec la France et ses partenaires europĂ©ens, fustigeant les “atteintes flagrantes” de la part des forces françaises prĂ©sentes dans le pays Ă  la souverainetĂ© nationale et de “multiples violations” de l’espace aĂ©rien malien.

Cette dĂ©nonciation, mettant Ă  exĂ©cution une menace agitĂ©e depuis des semaines, constitue une nouvelle manifestation de la dĂ©gradation des relations entre les autoritĂ©s dominĂ©es par les militaires arrivĂ©s au pouvoir par la force en aoĂ»t 2020 et les anciens alliĂ©s du Mali dans le combat contre les “djihadistes”.

“Les autoritĂ©s maliennes rompent les Accords de statut des forces (Status of Force Agreements, ou Sofa) fixant le cadre juridique de la prĂ©sence au Mali des forces française Barkhane et europĂ©enne Takuba, ainsi que le traitĂ© de coopĂ©ration en matiĂšre de dĂ©fense conclu en 2014 entre le Mali et la France”, a dĂ©clarĂ© le colonel Abdoulaye MaĂŻga, porte-parole du gouvernement, sur la tĂ©lĂ©vision nationale.


Depuis un certain temps, le gouvernement de la RĂ©publique du Mali constate avec regret une dĂ©tĂ©rioration profonde de la coopĂ©ration militaire avec la France”, a-t-il expliquĂ©.

Il a notamment citĂ© “l’attitude unilatĂ©rale” de la France lors de la suspension, en juin 2021, des opĂ©rations conjointes entre les forces française et malienne, l’annonce, en fĂ©vrier 2022, “encore sans aucune consultation de la partie malienne”, du retrait des forces Barkhane et Takuba, et les “multiples violations” de l’espace aĂ©rien malien par les appareils français, malgrĂ© l’instauration par les autoritĂ©s d’une zone d’interdiction aĂ©rienne au-dessus d’une vaste partie du territoire.

Les raisons d’un divorce

La glace qui sĂ©pare le Mali et la France vient encore de s’épaissir avec ce gros pavĂ© militaro-diplomatique que vient de jeter le Mali dans la Seine : il “dĂ©nonce” les Accords de dĂ©fense qui le lient Ă  l’ancienne mĂ©tropole. AprĂšs le renvoi de l’ambassadeur français, celui de Barkhane pour insuffisance de rĂ©sultats dans la lutte contre le terrorisme, voici le pinacle de cette escalade avec la rupture des Accords de dĂ©fense.

Tenus secrets pour tous les pays qui les ont scellĂ©s avec la France, ces accords n’ont jamais Ă©tĂ© rendus publics. On savait qu’entre la France et le Mali, un dĂ©gel Ă©tait inenvisageable. C’est l’issue inĂ©luctable de deux pays qui ont des liens historiques (de colonisateur Ă  colonisĂ©) mais, comme un couple. Ces derniers temps, les raisons d’un divorce se sont accumulĂ©es. Et aprĂšs la sĂ©paration de corps, ce divorce Ă©tait quasi certain. 

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :