vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomePolitiquePolitique FrançaiseFrance đŸ‡«đŸ‡· : Risques de coupures de courant : l'opposition dĂ©nonce une...

France đŸ‡«đŸ‡· : Risques de coupures de courant : l’opposition dĂ©nonce une France sur la voie du «tiers-monde»

Alors que l’exĂ©cutif se prĂ©pare Ă  des coupures de courant au plus fort de l’hiver, ce qui ne s’est plus vu en France depuis des dĂ©cennies, l’opposition tire Ă  boulets rouges sur les choix de gouvernance ayant menĂ© Ă  cette situation.

Alors que la perspective de coupures de courant programmĂ©es au plus fort de l’hiver sont envisagĂ©es, l’opposition voit dans cette situation un dĂ©classement inĂ©dit de la France, oĂč l’approvisionnement Ă©nergĂ©tique est traditionnellement garanti.

«La France ne se contente pas d’accueillir le tiers-monde : elle devient le tiers-monde», a ainsi raillĂ© le chef du parti ReconquĂȘte Eric Zemmour.

Le gaulliste Nicolas Dupont-Aignan a abondĂ© dans la thĂ©matique du tiers-monde : «Etre en 2022 et ne pas pouvoir fournir de l’électricitĂ© Ă  sa population
 Nous sommes devenus un pays du tiers-monde», s’est-il indignĂ©.

CĂŽtĂ© Rassemblement national, le mĂȘme type de discours a Ă©tĂ© tenu par le prĂ©sident de la formation politique Jordan Bardella.

«Petit rappel politique pour que les Français sachent qui remercier – notamment – quand on va leur couper l’électricitĂ© cet hiver. Les prĂ©sidents François Hollande et Emmanuel Macron qui ont cĂ©dĂ© aux « Ă©cologistes » ne devront pas ĂȘtre oubliĂ©s dans nos chaleureux remerciements», a pour sa part dĂ©clarĂ© le magistrat et ancien candidat UDI aux lĂ©gislatives Charles Prats.

«Les Français vont donc subir de plein fouet en 2022/23 les consĂ©quences des jeux politiques de la gauche depuis tant d’annĂ©es
 Et la guerre en Ukraine n’y sera pas pour grand-chose», a-t-il encore Ă©crit dans un autre tweet.

Mais les critiques ne se sont pas bornĂ©es Ă  la droite : «Imaginez, vous vivez dans la 6Ăšme puissance Ă©conomique et un matin pas d’Ă©lectricitĂ©, Ă©coles fermĂ©es, vous devez choisir entre garder vos enfants et toucher votre salaire», a ainsi Ă©crit la dĂ©putĂ©e LFI Caroline Fiat, qui a dĂ©noncĂ© «le dĂ©clin de la France, 5 ans et 1/2 aprĂšs l’arrivĂ©e d’Emmanuel Macron».

«En France, 6Ăšme puissance mondiale, on en est Ă  risquer des coupures d’électricitĂ©, notre hĂŽpital public est saturĂ©, les prix ne cessent d’augmenter ! Tout ne peut pas ĂȘtre mis sur le dos de la guerre en Ukraine !», a renchĂ©ri son collĂšgue Alexis CorbiĂšre.

«Menaces aberrantes de coupure de courant dans les Ă©coles : on hĂ©site entre l’incompĂ©tence Ă©nergĂ©tique ou le cynisme politique pour faire accepter les hausses de prix de l’énergie», a dĂ©clarĂ© l’ancienne candidate socialiste Ă  la prĂ©sidentielle SĂ©golĂšne Royale pour sa part.

Le gouvernement d’Elisabeth Borne a prĂ©sentĂ© une sĂ©rie de mesures pour faire face Ă  d’Ă©ventuelles coupures d’Ă©lectricitĂ© cet hiver, en raison d’une production historiquement basse du parc nuclĂ©aire, qui inquiĂštent les usagers. Les coupures de courant seront programmĂ©es et ciblĂ©es (deux heures consĂ©cutives maximum avec des dĂ©lestages confirmĂ©s la veille) en cas de surcharge du rĂ©seau Ă©lectrique, ce qui serait «inĂ©dit» en France selon RTE.

Emmanuel Macron a Ă©voquĂ© l’Ă©ventualitĂ© de coupures de courant le 3 dĂ©cembre, dĂ©clarant que celles-ci pouvait ĂȘtre Ă©vitĂ©es si la consommation Ă©tait baissĂ©e de 10% selon le plan prĂ©sentĂ© par le gouvernement. «Pas de panique, ça ne sert Ă  rien», a-t-il tentĂ© de rassurer sur TF1 au terme de son voyage d’Etat de trois jours aux États-Unis.

«Si tous ensemble nous tenons le plan de sobriĂ©tĂ© qui a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© par le gouvernement, c’est-Ă -dire de rĂ©duire d’environ 10% par rapport Ă  notre consommation habituelle […] alors oui nous pourrons passer mĂȘme avec un mois de dĂ©cembre et un mois de janvier froid cette pĂ©riode, ça dĂ©pend de nous», a-t-il encore assurĂ©.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :