vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomeActualitĂ©sPolitiqueLa France đŸ‡«đŸ‡· appelle les Ivoiriens Ă  se mĂ©fier de la...

La France đŸ‡«đŸ‡· appelle les Ivoiriens Ă  se mĂ©fier de la « dĂ©sinformation russe » qui nourrit un sentiment « anti-français»

«Nous aidons la population mais nous leur demandons d’ouvrir les yeux et de rĂ©aliser qui aide et qui nuit», a dĂ©clarĂ© la ministre française des Affaires Ă©trangĂšres Catherine Colonna, en visite Ă  Abidjan.

La ministre française des Affaires étrangÚres Catherine Colonna a exhorté samedi la population ivoirienne à ne pas se laisser manipuler par la propagande russe qui nourrit un sentiment anti-français en Afrique.

En visite à Abidjan vendredi et samedi, Catherine Colonna a été interpellée sur les mesures prises par la France pour lutter contre la désinformation.

«Si ça se produit, c’est parce qu’il y a des forces Ă  l’Ɠuvre qui vous racontent des sornettes», a-t-elle lancĂ© lors d’une visite dans la BibliothĂšque 1949 dans le quartier populaire de Yopougon oĂč elle a rencontrĂ© le ministre ivoirien de la promotion de la jeunesse Mamadou TourĂ©. «Nous, nous avons un devoir d’accompagner le dĂ©veloppement du pays. Vous, vous avez le devoir de ne pas vous faire prendre pour des imbĂ©ciles», a-t-elle ajoutĂ©.

La France disposée à poursuivre son soutien

Elle a martelĂ© que la France Ă©tait disposĂ©e Ă  poursuivre son «soutien en faveur de la prospĂ©ritĂ© du pays et de l’inclusion d’une jeunesse qu’elle a qualifiĂ©e d’ambitieuse» et «talentueuse».

«Nous aidons la population mais nous leur demandons d’ouvrir les yeux et de rĂ©aliser qui aide et qui nuit», a-t-elle ensuite confiĂ© Ă  quelques journalistes.

«Il y a une question de responsabilité presque personnelle de ne pas se laisser manipuler et de ne pas rester prisonniers de fausses informations», a-t-elle ajouté.

Le ministre ivoirien a pour sa part estimĂ© qu’il fallait trouver les «instruments pour analyser, dĂ©crypter» les fausses informations et ainsi «éclairer».

Nombre de responsables des deux pays redoutent que la propagande anti-française, dĂ©jĂ  Ă  l’Ɠuvre au Burkina et Mali voisins, ne s’intensifie en CĂŽte d’Ivoire.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :