vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomeSocialFrance 🇫🇷 Des élèves frigorifiés, sans éclairage : la honte dans nos...

France 🇫🇷 Des élèves frigorifiés, sans éclairage : la honte dans nos écoles ?

Amarillys Siassia, enseignante, intervenait lors de l’émission « Apolline Matin » diffusée ce lundi 12 décembre 2022 sur RMC.

“ Le thermomètre descend à 14 degrés dans une salle de classe. ”

Le bâtiment A est l’un des plus fréquentés du lycée et le plus vétuste. Des fenêtres ne ferment pas, les murs le long des pupitres sont à nu dans une classe, des dalles de plafond s’effondrent. En plein hiver, les problèmes de chauffage et d’isolation deviennent invivables, témoignages à l’appui. Une élève : « Le matin quand j’arrive, j’ai pas envie de travailler. Quand je vois comment il fait froid dans les salles. » Une autre élève : « Dans quelques salles où, par exemple, les fenêtres vont être cassées, on est obligé de les garder ouvertes. Il y a beaucoup de salles où on doit garder ouvertes. Là, pour le coup, il va faire très froid. Devoir être là de 8h à 17h, sans chauffage et sans endroit pour se réchauffer c’est surtout très compliqué. » Le thermomètre descend à 7 degrés dans un gymnase, 14 degrés dans une salle de classe.

“ On a fait cours dans le noir, c’est vraiment pitoyable. ”

Et quand nous nous rendons sur les lieux, une nouvelle panne de courant affecte le lycée. Une élève : « Je suis en première, ce matin on m’a fait cours, il n’y avait pas d’électricité, on a fait cours dans le noir. C’est vraiment pitoyable. » Un journaliste : « Comment tu vois ton cahier ? » Une élève : « Bah, on ne le voit pas. On écrit, on essaye de mettre le flash avec le téléphone. Ça fait déjà 10 fois depuis début novembre. C’est scandaleux, franchement, il faut faire quelque chose. » Élèves et enseignants rencontrés se plaignent aussi des toilettes sans porte, souvent sales et sans savon. Les bâtiments rénovés ne sont pas épargnés par les malfaçons. Les enseignants ont alerté à plusieurs reprises la direction et la région Ile-de-France et se sentent démunis. Ils ont décidé de prendre la parole. Amarillys Siassia : « Je suis Amarillys Siassia et j’enseigne l’histoire et la géographie. »

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :