vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomeActualitĂ©sInternational🚹ALERTE 🚹 Des armes occidentales fournies Ă  l’Ukraine se vendent sur le...

🚹ALERTE 🚹 Des armes occidentales fournies à l’Ukraine se vendent sur le darknet jusqu’en Afrique

Un bon nombre d’armes livrĂ©es Ă  Kiev par les États-Unis et l’UE se retrouvent sur le darknet, a dĂ©clarĂ© Ă  Sputnik le chef de la RĂ©publique populaire de Donetsk. Elles parviennent ensuite Ă  atteindre d’autres pays, dont le continent africain. Il en rĂ©sulte, selon Denis Pouchiline, que l’Occident finance de maniĂšre explicite le terrorisme mondial.

Certaines armes occidentales envoyĂ©es Ă  l’Ukraine se revendent au marchĂ© noir jusqu’en Afrique, a dĂ©clarĂ© dans un entretien accordĂ© Ă  Sputnik le chef de la RĂ©publique populaire de Donetsk, Denis Pouchiline.

« Il est dĂ©sormais facile d’acheter des armes [occidentales] qui continuent d’ĂȘtre livrĂ©es en Ukraine. Actuellement, l’Ukraine devient l’un des fournisseurs principaux sur le marchĂ© noir », a-t-il indiquĂ©.

Selon lui, il est possible de retrouver les armes en question sur le darknet. En particulier, il s’agit de Javelin « dont l’origine est tout Ă  fait Ă©vidente ». « Cela n’est pas trop cachĂ© maintenant », a prĂ©cisĂ© M.Pouchiline.

D’aprĂšs ses dires, « une grande quantitĂ© de ces armes se fait transfĂ©rer [ailleurs], y compris dans des pays africains ».

NĂ©anmoins, il a notĂ© ne pas disposer d’informations sur leur parcours aprĂšs achat: « LĂ , on ne peut que supposer ».

Financement implicite du terrorisme

Elles tombent entre les mains de terroristes et criminels, et mĂȘme directement depuis le territoire ukrainien, poursuit-il.

« Autrement dit, les États-Unis, l’Allemagne et la France sont des sponsors du terrorisme et pas vraiment de maniĂšre indirecte », peste le chef de la RPD.

Il a d’ailleurs rappelĂ© que le parti rĂ©publicain des États-Unis avait insistĂ© sur l’impĂ©rieuse nĂ©cessitĂ© de rĂ©aliser un audit des aides accordĂ©es Ă  l’Ukraine. Selon une source officielle citĂ©e par le Washington Post, seuls 10% des 22.000 unitĂ©s d’armes envoyĂ©es Ă  Kiev ont Ă©tĂ© contrĂŽlĂ©es fin octobre.

Avertissements de Moscou

La Russie a Ă  plusieurs reprises mis en garde contre cette situation. Vladimir Poutine en a parlĂ© fin octobre. Il a aussi appelĂ© Ă  prĂȘter attention au « marchĂ© noir » et au risque que des armes puissantes tombent entre les mains de terroristes et de criminels.

En novembre, le reprĂ©sentant russe Ă  l’Onu a rappelĂ©, lors d’une rĂ©union du Conseil de sĂ©curitĂ©, que Moscou avait dĂ©jĂ  prĂ©sentĂ© de nombreuses preuves de ce transfert d’armes qui « alimente des conflits dans le monde entier ».

source : Sputnik Africa

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :