vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomeActualitĂ©sInternationalCentrafrique đŸ‡šđŸ‡« : Bangui ouvre une enquĂȘte aprĂšs l'attaque au colis piĂ©gĂ©...

Centrafrique đŸ‡šđŸ‡« : Bangui ouvre une enquĂȘte aprĂšs l’attaque au colis piĂ©gĂ© contre un reprĂ©sentant Russe

Bangui dénonce une «vaste campagne de déstabilisation» et dénonce une «attaque terroriste contre un haut responsable de la mission russe dans le pays».

La Centrafrique a fermement condamnĂ© l’attaque au colis piĂ©gĂ© contre un reprĂ©sentant russe, perpĂ©trĂ©e le 16 dĂ©cembre dans la capitale Bangui selon Moscou, et annoncĂ© l’ouverture d’une enquĂȘte, a dĂ©clarĂ© un ministre centrafricain Ă  l’AFP dimanche.

La Russie a rapportĂ© que l’un de ses reprĂ©sentants en Centrafrique avait Ă©tĂ© blessĂ© par l’explosion d’un colis piĂ©gĂ©.

Le gouvernement centrafricain a «condamnĂ© fermement» ce qu’il qualifie «d’attaque terroriste dirigĂ©e contre un haut responsable de la Mission russe, et donc contre la prĂ©sence russe en Centrafrique», et annoncĂ© «l’ouverture immĂ©diate d’une enquĂȘte judiciaire», dans un communiquĂ©. Une information confirmĂ©e Ă  l’AFP par le ministre chargĂ© du secrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral du gouvernement et des relations avec les institutions, Maxime Balalou.

Une «vaste campagne de déstabilisation du pays»

Le gouvernement centrafricain a Ă©voquĂ© une «vaste campagne de dĂ©stabilisation du pays», par ceux qu’il dĂ©signe comme des «ennemis du peuple centrafricain», sans les nommer, et dont «la derniĂšre manƓuvre est celle d’une explosion par colis piĂ©gĂ©, survenue le 16 dĂ©cembre 2022 Ă  Bangui», prĂ©cise le communiquĂ©.

La victime prĂ©sumĂ©e, Dmitri Syty, est le «chef de la Maison russe», un centre culturel situĂ© Ă  Bangui. Il avait Ă©tĂ© hospitalisĂ© avec «blessures sĂ©rieuses», avait assurĂ© le service de presse de l’ambassade de Russie, citĂ© par l’agence de presse TASS vendredi. Son Ă©tat Ă©tait «stable et grave» le 17 dĂ©cembre, avait affirmĂ© l’ambassade de Russie en Centrafrique sur Facebook. Il «continue de recevoir des soins mĂ©dicaux appropriĂ©s et rassurants», a prĂ©cisĂ© le gouvernement le 18 dĂ©cembre.

La Centrafrique est un pays en guerre civile depuis 2013. Les derniers soldats français ont quittĂ© Bangui le 15 dĂ©cembre. La France avait dĂ©cidĂ© Ă  l’Ă©tĂ© 2021 de suspendre sa coopĂ©ration militaire avec Bangui, jugĂ© «complice» d’une campagne antifrançaise tĂ©lĂ©guidĂ©e, selon Paris, par la Russie.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :