vendredi, février 3, 2023
Google search engine
HomeActualitĂ©sBurkina Faso đŸ‡§đŸ‡« : «La France n'impose rien», affirme une secrĂ©taire d'État...

Burkina Faso đŸ‡§đŸ‡« : «La France n’impose rien», affirme une secrĂ©taire d’État en dĂ©placement Ă  Ouagadougou

Chrysoula Zacharopoulou, secrĂ©taire d’État auprĂšs de la ministre des Affaires Ă©trangĂšres, a rencontrĂ© mardi 10 janvier le prĂ©sident de transition du Burkina Faso Ibrahim TraorĂ© pour rĂ©affirmer l’engagement de Paris auprĂšs de Ouagadougou, a annoncĂ© le Quai d’Orsay, dans un contexte de relations dĂ©gradĂ©es.

Elle «a rappelé que la France est un partenaire constant, engagé aux cÎtés du Burkina Faso dans le plein respect de sa souveraineté», a souligné le ministÚre des Affaires étrangÚres dans un communiqué.

DĂ©gradation des liens diplomatiques

Cette rencontre intervient une semaine aprĂšs que le ministĂšre français a confirmĂ© avoir reçu une lettre de la junte burkinabĂ©e demandant le remplacement de l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade. Le diplomate, en poste depuis septembre 2019, est dans le viseur des autoritĂ©s aprĂšs avoir fait Ă©tat de la dĂ©gradation de la situation sĂ©curitaire au Burkina Faso, ravagĂ© par les attaques djihadistes.

Lors de sa rencontre avec le prĂ©sident intĂ©rimaire, arrivĂ© au pouvoir Ă  l’issue d’un coup d’État fin septembre dernier pour renverser un prĂ©sident lui-mĂȘme putschiste, Chrysoula Zacharopoulou a rappelĂ© «le soutien de la France dans la lutte contre le terrorisme». «Ils ont Ă©changĂ© sur le renforcement du partenariat entre la France et le Burkina Faso, dans le domaine sĂ©curitaire, de l’aide humanitaire et du dĂ©veloppement», a ajoutĂ© le ministĂšre.

Un pays miné par le djihadisme

La France rappelle que «des centaines de milliers» de personnes sont dĂ©placĂ©es au Burkina Faso et dĂ©plore des attaques meurtriĂšres de djihadistes contre les populations civiles et contre les forces de sĂ©curitĂ©. Cette situation «doit continuer de mobiliser l’attention de tous et le soutien de la communautĂ© internationale», ajoute le ministĂšre.

Ces derniers mois, Paris n’a cessĂ© de rĂ©pĂ©ter que la France Ă©tait disposĂ©e Ă  poursuivre le partenariat avec Ouagadougou, en particulier dans le domaine militaire, Ă  condition que ce partenariat soit souhaitĂ© par les BurkinabĂ©s.

Montée du sentiment anti-français

Mais l’ancienne puissance coloniale se heurte Ă  un sentiment anti-français grandissant, comme dans d’autres pays de la rĂ©gion sahĂ©lienne oĂč elle s’est engagĂ©e militairement dans la lutte anti-djihadiste. En octobre, plusieurs centaines de personnes avaient ainsi manifestĂ© pour exiger le retrait de la France du Burkina Faso.

Le 18 novembre dernier, une autre manifestation contre la prĂ©sence française s’Ă©tait dĂ©roulĂ©e devant l’ambassade de France Ă  Ouagadougou avant de se dĂ©placer vers la base militaire de Kamboisin, en pĂ©riphĂ©rie de la capitale, oĂč sont stationnĂ©es environ 400 forces spĂ©ciales françaises de l’opĂ©ration Sabre, chargĂ©es de traquer les chefs djihadistes au Sahel.

«La France n’impose rien»

«La France n’impose rien, elle est disponible pour inventer un avenir ensemble», a dĂ©clarĂ© Chrysoula Zacharopoulou Ă  l’issue d’une rencontre avec le chef de la junte au pouvoir Ă  Ouagadougou, le capitaine Ibrahim TraorĂ©. «Je ne suis venue ici influencer aucun choix ni aucune dĂ©cision, personne ne peut dicter ses choix au Burkina», a dit la secrĂ©taire d’État, ajoutant : «Nous sommes convenus avec le PrĂ©sident TraorĂ© d’avancer ensemble dans cet Ă©tat d’esprit».

En cohĂ©rence avec ce message, la France reste engagĂ©e sur tous les plans (humanitaire, sĂ©curitaire, dĂ©veloppement), au degrĂ© et dans les formes que souhaiteront les autoritĂ©s burkinabĂ©es», a affirmĂ© Chrysoula Zacharopoulou. Selon elle, «la France est en mesure de faire moins ou de faire plus, elle est aussi et surtout capable de faire diffĂ©remment, dans l’Ă©coute, le respect, l’humilitĂ©, car je comprends que c’est une attente qui est exprimĂ©e, avec force, ici».

 

Source : Le Figaro

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Commentaires récents

%d blogueurs aiment cette page :