France 🇫🇷 : Carl Tarade est mort dans la nuit de jeudi Ă  vendredi après avoir Ă©tĂ© atteint d’une balle de 9 mm au thorax.

0

Sa compagne et sa fille veulent que Carl Tarade ne soit pas une victime oubliée des émeutes.Cet homme de 54 ans a été tué par balle dans la nuit de jeudi 29 au vendredi 30 juin à Cayenne, en Guyane. Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Cayenne.

Jeudi soir, le quartier de Mont-Lucas oĂą rĂ©sidait Carl Tarade a Ă©tĂ© le théâtre de violences. EffrayĂ©, le quinquagĂ©naire envoie un message Ă  sa compagne. “Il m’explique ses craintes, ses peurs. Il y a des feux de poubelle, des gens qui agressent. Il est inquiet et Ă©puisĂ©”, tĂ©moigne auprès de BFMTV VĂ©ronique Charpentier.

“Venez m’aider!”

Quelques minutes plus tard, Carl Tarade est atteint d’une balle de 9 mm au thorax alors qu’il se trouve sur le balcon de son appartement, situĂ© au rez-de-chaussĂ©e. Le son du coup de feu mortel retentit alors qu’un journaliste de Guyane 1ère rĂ©alisait une interview non loin de lĂ .

“Venez m’aider!”, peut-on entendre juste après.

ArrivĂ©e sur place, la fille de Carl Tarade, Emeraude, dĂ©couvre le balcon “plein de sang”. “On pense qu’on est en sĂ©curitĂ© chez nous mais il Ă©tait chez lui. Il n’a pas mis un pied dehors. Il a mis un pied sur son balcon”, raconte la jeune femme de 19 ans Ă  BFMTV.

“Qu’on n’oublie pas qu’il a Ă©tĂ© tuĂ©”

Selon le prĂ©fet de Guyane Thierry Queffelec, le tir Ă  balle rĂ©elle qui a visĂ© Carl Tarade “Ă©tait destinĂ© aux policiers”. “Plusieurs tirs d’arme Ă  feu Ă  balle rĂ©elle ont visĂ© les policiers (jeudi) soir Ă  Mont-Lucas”, a pour sa part indiquĂ© le directeur territorial de la police nationale, Philippe Jos.

La fille de Carl Tarade insiste nĂ©anmoins: son père est “une victime Ă  part entière” et “pas une victime collatĂ©rale” des Ă©meutes.

“C’est un ĂŞtre humain qui est mort, qui est dĂ©cĂ©dĂ©”, poursuit-elle. “Le vrai terme c’est qu’il a Ă©tĂ© tuĂ©, il n’est pas mort comme ça. Qu’on n’oublie pas qu’il a Ă©tĂ© tuĂ©, c’est vraiment important”.

Près d’une semaine après la mort de Carl Tarade, l’émotion est encore “trop forte” pour VĂ©ronique Charpentier: “On ne peut pas accepter cette mort, ce n’est pas possible.”

Source: BFM TV

Laisser un commentaire