La banque des BRICS examine les demandes d’adhésion de 15 pays : jusqu’à 5 seront approuvés.

0

 

La Nouvelle Banque de Développement (NBD) des BRICS prévoit de commencer à prêter en monnaies locales. Le plan vise à réduire la dépendance au dollar et à promouvoir un système financier international davantage multipolaire. C’est ce qu’a déclaré Dilma Rousseff, qui a également détaillé l’adhésion de nouveaux membres au groupe.

Alternative au système unipolaire:
Mme Rousseff a déclaré que les prêts en monnaies locales permettraient aux emprunteurs d’éviter le risque de change et les variations des taux d’intérêt américains.

Pas de conditions politiques préalables:
La présidente de la banque a également expliqué en quoi son institution se distinguait de la Banque mondiale et du FMI. La NDB ne fixe pas de conditions politiques préalables.
“Souvent, un prêt est accordé à la condition que certaines politiques soient menées. Nous ne faisons pas cela. Nous respectons les politiques de chaque pays.”

Une banque pour les pays en développement:
Mme Rousseff a signalé que la NDB, la plus récente des banques de développement du monde, avait beaucoup de possibilités.
“Nous allons nous transformer en une banque importante pour les pays en développement et les marchés émergents. Notre objectif doit être le suivant: une banque créée par les pays en développement pour eux-mêmes”, a-t-elle conclu.
Sputnik Africa

Laisser un commentaire